Connaissance du thé

Thé noir

Le guide complet du thé noir:

Origine, variétés, qualité, arômes, préparation et plus encore.

Thé noir Gräfenhof Tee GmbH
Thé noir Gräfenhof Tee GmbH

Qu’est-ce que le thé noir ?

Les personnes qui parlent de thé dans les cultures occidentales font généralement référence au thé noir.

Thé du soleil, thé sucré, thé glacé, thé de l’après-midi – presque toutes les recettes de thé courantes sont à base de thé noir. Même les populaires mélanges English Breakfast et Earl Grey sont fabriqués à partir de feuilles de thé noir.

Par thé noir, nous entendons les sachets de thé que l’on trouve partout dans le monde, et notamment dans le pays qui a rendu le thé si populaire dans le monde entier : la Grande-Bretagne.

Bien que les sachets de thé soient désormais disponibles dans presque toutes les épiceries, la norme internationale pour servir le thé n’a pas toujours été un « sachet ». Celui-ci n’a été introduit en Grande-Bretagne qu’il y a environ 100 ans et a représenté un changement radical. Avant cela, les habitants de Grande-Bretagne et du reste de l’Europe ne buvaient que du thé en feuilles.

Dans la plupart des pays occidentaux, on ne consommait pratiquement que du thé noir en sachet jusqu’à il y a 20 ans. Cela s’explique par le fait que la méthode de traitement du thé noir se prête particulièrement bien aux sachets de thé.

En revanche, dans de nombreuses cultures orientales et d’Asie de l’Est, comme la Chine et le Japon, le thé vert est le thé de prédilection. Dans ces pays, le thé est généralement proposé sous forme de feuilles en vrac plutôt qu’en sachets.

Le thé noir : Origines

Le thé noir a été découvert par hasard, pour ainsi dire, en Chine au milieu du 17e siècle. Pendant des siècles, on n’avait bu que du thé vert et du thé oolong, jusqu’à ce qu’un événement change à jamais le cours de l’histoire du thé.

La légende raconte qu’un jour, une armée du Jianxi a envahi la province de Fujian et a établi son camp près d’une usine de thé.

Ce séjour imprévu a retardé la production de l’usine. Les feuilles de thé ont également été exposées au soleil plus longtemps que la normale et se sont oxydées. Le processus d’oxydation a également fait passer leur couleur du vert au rouge foncé.

Finalement, un fermier a étalé les feuilles au-dessus d’un feu de branches de pin pour « sauver » le thé et accélérer le processus de séchage. Cela a donné aux feuilles un arôme fumé.

Le résultat final de cette expérience fut le thé Lapsang Souchong, qui est considéré comme le thé noir original. Ce fut également le début de la production de thé noir en Chine et la marche triomphale du thé noir dans le monde occidental.


Thé noir et thé vert :

Les différences

Quelles sont les principales différences entre le thé noir et le thé vert ?

Les deux types de thé sont issus de la même plante, le Camellia Sinensis.

La différence entre le thé noir et le thé vert réside dans le traitement des feuilles de thé et dans la variété (sous-espèce) de la plante utilisée.

Thé noir ou thé vert : les différences

Thé noir : Traitement

Variétés de thé noir

Le thé noir est obtenu à partir de deux espèces de Camellia sinensis : Camellia sinensis-sinensis (origine : Chine) et Camellia sinensis-assamica (origine : Inde).

Une différence importante réside dans la taille des feuilles : celles du Camellia sinensis-sinensis sont plus petites que celles de l’assamica. Les deux plantes sont oxydées à 100% et transformées en thé noir.

La longue phase d’oxydation est également responsable de la couleur plus foncée des feuilles de thé. Malgré les différences régionales dans les méthodes de production du thé noir, les phases suivantes sont toujours les mêmes : flétrissage, roulage, oxydation et séchage.

Les deux méthodes les plus connues pour la production et le traitement du thé noir sont la méthode orthodoxe et la méthode CTC (Cut, Tear, Curl).

LA TECHNIQUE LA PLUS POPULAIRE EST PROBABLEMENT LA MÉTHODE ORTHODOXE.

  • Après la récolte, les feuilles sont d’abord exposées à la chaleur. Cette étape peut durer jusqu’à 18 heures. Elle réduit la teneur en eau des feuilles de thé, ce qui les rend plus souples.
  • À l’étape suivante, les feuilles sont pressées mécaniquement et tordues. Cela déclenche le processus d’oxydation. Après avoir été oxydées et coupées, les feuilles sont oxydées une seconde fois, cette fois à l’air libre.
  • Au cours de l’étape suivante, la teneur en polyphénols du thé se développe. Son arôme est également en train de se former.
  • Enfin, dans la quatrième et dernière étape, les feuilles de thé sont séchées. Ce processus se déroule également à la machine. Le processus d’oxydation est maintenant terminé.

LA DEUXIÈME MÉTHODE, APPELÉE MÉTHODE CTC

Cette méthode a été mise au point dans les années 1950, peu après l’invention du sachet de thé, et son principal objectif est de rendre la taille des feuilles de thé adaptée à leur utilisation en sachet.

  • Dans la méthode CTC, de grandes quantités de feuilles de thé sont coupées en petits morceaux par une machine afin qu’elles puissent ensuite être remplies dans des sachets de thé.
  • La première et la dernière étape du processus sont toutes deux similaires à celles de la méthode orthodoxe. Les feuilles de thé sont coupées, déchirées et roulées dans une machine à lame de rotor.
  • Les différentes méthodes de traitement font du thé noir un produit très polyvalent. Nous vous présentons ci-dessous quelques-uns des thés noirs les plus connus de Chine et d’Inde, dont nous proposons une sélection au Gräfenhof Tea.
CTC-vs-Orthodox-Tee-Grafenhof-Tee-GmbH

Le thé noir : Oxydation

L’oxydation du thé est le processus d’exposition des feuilles de thé à l’air. Tous les types de thé – thé noir, thé vert et thé oolong – proviennent de la même plante et se distinguent principalement par leur degré d’oxydation. Le thé vert n’est pas oxydé, tandis que le thé noir est complètement oxydé.

Food and Agriculture Organiyation of the United States

Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Food and Agriculture Organiyation of the United States)
Étant donné que le thé noir subit des modifications spécifiques pour le développement de sa couleur et de son arôme qui ne se produisent pas dans la production du thé vert et du thé blanc, il peut être considéré comme le type de thé le plus transformé.

Bien que le thé noir soit cultivé et récolté de la même manière que les autres variétés, les feuilles destinées au thé noir sont davantage meurtries ou roulées pour favoriser l’oxydation. C’est ce qui lui donne sa saveur acidulée caractéristique.

Le processus d’oxydation a également des propriétés de conservation, ce qui rendait son transport vers l’Occident beaucoup plus facile, surtout dans le passé. Au cours de leur voyage de plusieurs mois entre leur lieu d’origine et l’Europe, les feuilles de thé restaient en grande partie intactes, contrairement aux variétés moins robustes.

C’est l’une des principales raisons pour lesquelles, depuis cette époque, le terme « thé » est généralement associé au « thé noir ». C’est notamment pour cette raison que le thé noir est le type de thé le plus répandu et le plus populaire en Occident depuis son introduction.

Le thé noir : Variétés

En général, vous pouvez acheter deux types de thé noir :

  • Les thés de  » Single Estate »
  • Les mélanges de thé

La plupart des gens connaissent surtout les mélanges de thé, car les mélanges populaires comme les thés pour le petit-déjeuner ou les thés noirs forts et bon marché sont largement disponibles. Ces dernières années, cependant, les thés purs de propriété unique sont devenus de plus en plus populaires.

Ils sont considérés comme la façon la plus originale de déguster une seule variété de thé. Le thé provient généralement d’une seule plantation ou d’un seul jardin de thé, de sorte que toutes les feuilles présentent des caractéristiques particulières, en raison du caractère unique de chaque zone de culture. Il s’agit notamment de la variété de thé exacte, des conditions climatiques et autres conditions géographiques, ainsi que des méthodes de traitement.

Afin d’obtenir une excellente classification de la variété de thé respective, les thés mono-états sont spécialement cultivés et portent généralement le nom de leur région.

Parmi les régions bien connues où l’on trouve une forte proportion de plantations où sont cultivés et transformés des thés de haute qualité, citons Assam, Ceylan, Darjeeling, Keemun, Nilgiri et Yunnan.

Les thés « single estate » ne sont pas limités au thé noir ; cependant, la désignation « single estate » en tant que mesure de la qualité de la culture est plus populaire pour les thés de l’Inde et du Sri Lanka que pour les thés de Chine ou d’autres pays.

Thé noir : Provenance

Le thé noir est désormais cultivé et traité dans le monde entier, dans des conditions climatiques variées. Il prospère presque partout, c’est pourquoi de nombreux pays ont maintenant leur propre industrie, allant de très petites à de très grandes productions.

La Chine et l’Inde restent les leaders de la production mondiale de thé. Elles ont historiquement produit bon nombre des thés les plus célèbres, y compris divers types de thé noir.

Toutefois, ces dernières années, des pays tels que le Sri Lanka et le Kenya ont développé leur industrie et se sont assuré d’importantes parts de marché.

L’Inde, le Sri Lanka et le Kenya représentent à eux seuls 93 % de la production mondiale de thé. En août 2021, un total de 894,52 millions de kilogrammes de thé avait été produit dans le monde, soit une hausse significative par rapport aux 786,32 kilogrammes produits l’année précédente (source : The Hindu Business Online et Global tea Digest).

Production mondiale de thé noir T2 2021 vs T2 2020 en millions de kg (mkg).

  1. Inde: 443,85 vs. 349,48 mkg
  2. Sri Lanka: 159,75 vs. 128,64 mkg
  3. Kenya: 230,8 vs. 255,22 mkg

Comme vous pouvez le constater, l’Inde occupe une place de choix dans la production de thé noir. En effet, l’Inde est le principal pays producteur de thé noir et peut revendiquer la moitié de la production mondiale.

Parmi les variétés les plus célèbres, on trouve :

  • Inde:  Assam, Darjeeling und Nilgiri 
  • China:  Yunnan, Keemun, Lapsang und Pu Erh 
  • Ceylon du Sri Lanka. 

La plupart des variétés mentionnées portent le nom de leur région de culture. D’autres, comme le Lapsang, sont nommées d’après la méthode qui donne aux feuilles de thé leur saveur particulière.

Les thés noirs les plus populaires


Les différents types de thé présentent chacun des avantages spécifiques pour la santé en fonction de leurs propriétés respectives

Ce sont également ces propriétés qui nous font préférer un certain type de thé.

Les amateurs de thé noir apprécient sa saveur forte et puissante, mais tout le monde n’est pas d’accord sur la définition du « meilleur thé noir ». En fait, ce terme est subjectif, car il dépend naturellement du goût de chacun.

Dans la prochaine section de cet article, vous trouverez une suggestion sur la façon de trouver le meilleur thé noir pour vous par variété et par pays du monde.

Thés noirs chinois

Thé noir Chinois - Thés Premium Certifiés Biologiques et Conventionnels Commerce de Gros - Gräfenhof Tee GmbH

Keemun Mao Fang

Le Keemun est probablement l’un des thés noirs les plus populaires et les plus connus de Chine. Il est connu comme le « thé du petit-déjeuner » original.

Pour un thé noir, il est assez léger en saveur et a un arôme à la fois fruité et délicat, fumé. Sa saveur douce et maltée n’est pas sans rappeler celle du cacao non sucré. Il est très doux et onctueux, contient peu de tanins et n’est donc pas très amer.

Enfin, le Keemun peut aussi avoir un parfum rappelant celui de certaines orchidées.

Cette variété est cultivée exclusivement dans la ville de Huangshan, dans la province d’Anhui, en Chine.

Lapsang Souchong

Ce thé est le thé noir original. C’est également le premier thé noir introduit dans le monde occidental.

À l’origine, le Lapsang Souchong était fumé sur un feu de bois de pin, ce qui lui donne son goût fumé distinctif. De nos jours, d’autres bois sont également utilisés, créant ainsi une variété de « profils de fumée ».

Cependant, tous les thés Lapsang Souchong ne sont pas intensivement fumés. Les variétés non fumées sont très différentes de ce que nous appelons habituellement Lapsang Souchong. Leur goût rappelle les fruits mûrs sucrés et le cacao.

Congou

Ce thé est l’un des grands thés historiques qui rappellent l’époque du commerce en Chine. Le thé Congou est cultivé dans le sud de la Chine. C’est l’un des derniers thés de ce type qui sont encore commercialisés aujourd’hui.

Le mot Congou désigne un thé qui est préparé avec la plus grande habileté pour obtenir des bandes fines et légères sans briser les feuilles.

Le thé noir torréfié qui en résulte est doux et sucré, avec une saveur de pomme au four non sucrée.

Ce thé est devenu très populaire au XIXe siècle et a été la base originale du mélange « English Breakfast ». Sa saveur est légèrement sucrée, mais riche. Il est souvent utilisé dans la préparation du kombucha.

Thés indiens

ASSAM

La région d’Assam en Inde a été la première région du pays à être utilisée par les Britanniques pour la culture du thé

Les théiers de cette région ne sont pas des Camellia Sinensis mais des Camellia Assamica. Toute variété ou cultivar provenant de cette région est appelé thé Assam.

L’Assam est cultivé au niveau de la mer (ou tout près) et est connu pour son arôme puissant, sa couleur très foncée et sa forte saveur de malt. Cette saveur unique fait de l’Assam une variété de thé noir couramment utilisée dans les mélanges.

L’Assam TGFOP (une classe de thé) est l’un des meilleurs thés Assam en raison de sa qualité.

Découvrez ici nos thés noirs Assam d’Inde.

Darjeeling

La deuxième plus ancienne région britannique de culture du thé en Inde après l’Assam est située dans le district de Darjeeling au Bengale occidental. La culture du thé y a débuté en 1841.

Situé entre le Népal et le Bhoutan, le thé noir de Darjeeling est cultivé à des altitudes plus élevées, contrairement à l’Assam. Les différents types de thé de Darjeeling se distinguent en fonction du moment de leur récolte (jusqu’à 5 récoltes par an), mais aussi en fonction de leur qualité.

Ces thés noirs Darjeeling, de même production, ont des caractéristiques si différentes que probablement, au final, chacun doit décider par lui-même quel est le meilleur thé Darjeeling du monde pour lui.

Découvrez ici nos thés noirs Darjeeling d’Inde.

Darjeeling-SFTGFOP-1st-Flush-Blend-Darjeeling Tee - Bio Teemischungen & Kräutertees - Graefenhof Tea Bio Tee Hersteller

CEYLON

Dans la colonie britannique de Ceylan (aujourd’hui Sri Lanka), le café était la principale culture jusqu’en 1869, lorsqu’un champignon détruisit la plupart des plants de café. Les plantations de café ont été forcées de replanter et se sont tournées vers la production de thé.

Le thé de Ceylan est plus foncé en couleur et en saveur que le Darjeeling, mais plus léger que l’Assam. Il constitue donc un excellent compromis (comme le Oolong entre le thé vert et le thé noir).

Il est cultivé à 3 altitudes différentes, ce qui le rend si divers et varié. Cependant, les thés de Ceylan cultivés en haute altitude sont considérés comme les meilleurs.

En termes de goût, le thé de Ceylan a des notes d’agrumes ou d’épices.

Découvrez ici nos thés noirs de Ceylan.

Thés du Kenya

Vous serez peut-être surpris d’apprendre que le Kenya est un producteur de thé noir.

En fait, le Kenya est aujourd’hui le troisième exportateur mondial, juste derrière l’Inde et la Chine, le premier producteur mondial. Le thé, qui a été introduit au Kenya en 1903, est aujourd’hui le principal produit d’exportation du pays.

Les plantes cultivées au Kenya appartiennent à la variété Camellia Assamica. Loin des fermes sans fin de l’Asie, le thé au Kenya est cultivé dans des exploitations familiales.

Parmi les variétés les plus connues figurent le Kericho, le Milima, le Marinyn et le Kirinyaga.

Milima Kericho

C’est un thé noir traditionnel cultivé dans la région de Kericho au Kenya et c’est l’un des thés noirs les plus savoureux. Il a une forte saveur astringente, et beaucoup de gens aiment l’associer à une tasse de lait pour l’équilibrer.

Pourtant, ce thé a des notes douces avec un soupçon de douceur.

Marinyn


Le Marinyn, un thé noir épicé et corsé, est cultivé dans les hautes terres du Kenya, entre le mont Kenya et le lac Victoria

Les meilleures zones de culture sont Kinoro, Kagwe, Rukuriri, Githambo, Imenti et Kiegoi.

En raison de la vallée du Rift, qui s’étend du nord au sud du Kenya, les côtés est et ouest ont des types de sol différents. Ceux-ci donnent à leur tour des caractéristiques différentes au thé.

Thé noir en sachets et thé en vrac : Les propriétés et les saveurs.

Thé noir en sachets et thé en vrac : Les propriétés et les saveurs.

Le goût


Le palais occidental s’est certainement habitué au thé noir fort typique, ce qui est dû à la faible qualité et au manque de variété de la production de masse des sachets de thé. Ce type de thé est polyvalent et se combine bien avec le sucre, la crème, les glaçons (populaires en Asie) et les édulcorants.

Pour l’industrie des boissons, l’objectif principal était de satisfaire la demande de thé, de sorte que la production de masse était plus importante que la qualité pendant des siècles.

Cependant, avec l’éducation et la sensibilisation accrues des consommateurs au cours des dix à vingt dernières années, on constate une augmentation de l’appétit et de la demande pour des thés en vrac de haute qualité et de fabrication artisanale. La variété, la fraîcheur et la saveur sont devenues des facteurs de différenciation importants dans le choix du thé noir.

Bien sûr, tous les thés noirs n’ont pas le même goût, et divers éléments influencent le goût. En fait, on peut considérer que le thé présente des similitudes avec le bon vin.

Les variables qui peuvent déterminer le profil de goût individuel des thés noirs sont les suivantes :

  • Le terroir – où le thé a été cultivé et la proximité éventuelle d’autres plantes qui influencent sa saveur (par exemple, des rosiers ou des plants de café).
  • Le climat – dans quel climat le thé a été cultivé
  • la méthode – si le thé a été fertilisé naturellement ou avec des produits chimiques
  • Méthode d’oxydation – combien de temps les feuilles ont été laissées s’oxyder pendant le traitement, quel type de traitement thermique elles ont reçu pour arrêter l’oxydation, et si les feuilles ont été laissées entières (orthodoxe) ou coupées en plus petits morceaux (non orthodoxe) pour le conditionnement.

Thés noirs : Un goût fort

En général, les thés noirs ont un goût beaucoup plus fort et plus intense que les thés verts

Leur couleur peut varier de l’ambre au rouge en passant par le brun foncé, et leur saveur va du salé au sucré, selon le temps d’oxydation et la méthode de chauffage.

Le thé noir a tendance à être plus astringent (acide) et plus amer que le thé vert, mais lorsqu’il est correctement préparé, il devrait être doux et savoureux.

Le profil général de la saveur du thé noir est souvent décrit par les caractéristiques suivantes : malté, fumé, piquant, terreux, épicé, noisette, fruité, doux, métallique, comme les agrumes, le caramel, le cuir et le miel.

L’industrie du « découpage de feuilles

Étant donné que le thé noir a souvent un goût de « thé » plus prononcé et que cette force devient de plus en plus populaire, une industrie dite de « découpage de feuilles » s’est développée.

Ici, la feuille, après avoir été écrasée et roulée pour une meilleure oxydation, peut être laissée entière pour obtenir une saveur authentique. Elle peut aussi être cassée ou coupée pour augmenter la surface si l’on souhaite préparer une tasse plus forte. Cela nécessite souvent un mélange avec d’autres feuilles pour maximiser la saveur et la force tout en minimisant l’astringence.

Les feuilles coupées étaient parfaites pour la production industrielle de sachets de thé. Les feuilles de thé entières étaient trop grandes pour passer dans les machines, de sorte que le besoin croissant de commodité, la forte popularité et la demande, ainsi que les technologies modernes ont finalement conduit à l’émergence d’une nouvelle industrie.

Thé noir Bio de qualité supérieure


Le thé a connu une renaissance au cours des dix à quinze dernières années. Après des décennies de popularisation et de demande croissante, une nouvelle vague de consommateurs éduqués et observateurs transforme l’industrie. La demande s’est fortement déplacée des thés emballés et des feuilles coupées vers des thés au goût authentique faits de feuilles entières

Chez Gräfenhof Tea, nous pensons que les thés à feuilles entières issus de l’agriculture biologique offrent la meilleure expérience de consommation possible et la plus raffinée.

Nous nous concentrons donc entièrement sur la présentation des thés à feuilles entières. Nous souhaitons également éduquer les consommateurs sur la différence entre les feuilles entières et les feuilles coupées afin de mettre en valeur la qualité du produit dans sa forme la plus pure.

En outre, nous voulons montrer aux amateurs de thé et à nos clients comment transformer la dégustation du thé d’une simple (mais délicieuse) pause pendant la journée de travail ou à la maison en un événement raffiné et luxueux où les meilleures caractéristiques, mélanges et saveurs peuvent être appréciés, savourés et discutés.

Toutefois, cela ne signifie pas que nous renions la commodité du sachet de thé !

Commodité et qualité :

Les sachets de thé Pyramid

Cependant, cela ne signifie pas que nous nions la commodité du sachet de thé !

Bien au contraire !

Le confort d’utilisation du thé est important.

Nous sommes conscients que nombre de nos clients apprécient la commodité. Pour répondre à cette demande, nous avons développé nos propres sachets de thé en forme de pyramide – mais avec une différence importante.

Nous n’utilisons que des thés à feuilles entières de la plus haute qualité dans nos sachets de thé, et jamais de feuilles coupées ou quoi que ce soit d’autre que nous ne proposons pas également dans nos produits de thé en vrac.

En fait, tous nos sachets pyramidaux sont fabriqués à partir des thés les plus populaires que nous proposons déjà. Par ailleurs, nous créons des lignes personnalisées à la demande de nos clients afin de garantir une qualité supérieure absolue.

gräfenhof 04070219 gunpowder

Thé noir : Teneur en caféine

La teneur en caféine du thé noir est supérieure à celle du thé vert, mais inférieure à celle du café. La raison pour laquelle le thé noir contient plus de caféine que le thé vert est due à son oxydation complète.

En effet, le processus d’oxydation élimine certains acides aminés qui peuvent empêcher la libération de la caféine pendant la fermentation. Ce processus augmente également la teneur en antioxydants. En outre, les feuilles du thé noir sont plus grandes, ce qui leur permet d’absorber davantage de caféine.

Cependant, comme pour toute boisson fabriquée à partir d’une plante contenant de la caféine, de nombreux facteurs peuvent influer sur la quantité de caféine contenue dans votre tasse de thé noir, notamment la façon dont la plante est traitée et la façon dont la boisson est préparée.

Quelle est la teneur en caféine du thé noir ?

La teneur en caféine d’un thé dépend en partie du type de thé et en partie du temps d’infusion. Plus le thé infuse longtemps, plus il contient de caféine.

En moyenne, le thé noir en vrac contient 22 à 28 mg de caféine pour 1 gramme de feuilles de thé séchées. Cela signifie qu’une tasse de thé noir peut contenir entre 14 et 61 mg de caféine par tasse.

Une tasse moyenne de thé infusé pendant 1 à 2 minutes contient 47 mg de caféine par tasse. Cela signifie que la teneur en caféine du thé noir est modérée.

Cup 240 MlLa teneur en caféine
Green Tea24-40 mg
Black Tea14-61 mg
Coffee ( Filter Coffee)95-200 mg
CONSEILS POUR L'INFUSION DU THÉ - Gräfenhof Tee GmbH

Thé noir : Préparation

Pour préparer une tasse de thé noir parfaite, il est important de connaître le type de feuilles de thé que vous utilisez.

Pour être sûr, demandez à votre fournisseur de thé les instructions spécifiques au thé que vous avez acheté. En effet, de nombreux thés noirs ont des températures d’infusion idéales et des temps d’infusion différents.

Vous trouverez ci-dessous quelques conseils généraux pour l’infusion du thé noir en feuilles :

  • Une eau de bonne qualité – pour le thé, l’eau est importante, vous devez donc utiliser de l’eau fraîche, pure, froide et filtrée. L’eau de source b.z.w. L’eau minérale sans acide carbonique est idéale.
  • Les thés noirs sont généralement infusés plus longtemps et à des températures plus élevées que les thés verts, c’est-à-dire entre 90 et 100 degrés Celsius pendant trois à cinq minutes d’infusion, selon la variété et le goût personnel.
  • Si vous n’avez pas de bouilloire avec contrôle de température, faites bouillir l’eau jusqu’au point d’ébullition. Cela devrait être suffisant pour l’infusion de votre thé noir.
  • Si votre thé noir est accompagné de recommandations d’infusion spécifiques, il est préférable de les suivre. Cependant, deux grammes de thé en vrac par tasse sont généralement suffisants.
  • Un détail important mais souvent négligé est de couvrir le thé pendant qu’il infuse. Cela permet de conserver la chaleur dans la tasse ou la théière.
  • Ne laissez pas votre thé infuser trop longtemps ! Après tout, plus l’infusion est longue, plus le thé a un goût amer et astringent. Goûtez votre thé après le temps d’infusion recommandé pour voir si vous le voulez plus fort.
  • Les thés noirs de haute qualité peuvent être infusés jusqu’à trois fois.

The culture of black teas has virtually transformed the way we consume it into a « milk and sugar » tea. In fact, black teas go perfectly with milk and sugar. However, if you have purchased a higher quality black tea, you should try drinking it neat. It has a very unique and pleasant taste.

Conclusion

Nous espérons que cet article vous a fourni toutes les informations nécessaires que vous recherchiez sur les thés noirs.

SI VOUS AVEZ DES QUESTIONS OU SOUHAITEZ EN SAVOIR PLUS SUR NOS THÉS NOIRS, NOUS SERIONS HEUREUX DE VOUS ENTENDRE !

Sources

About.com – Coffee and Tea: How Much Caffeine Is In Coffee, Tea, Cola and Other Drinks? http://coffeetea.about.com/od/caffeinehealth/a/How-Much-Caffeine-Is-In-Coffee-Tea-Cola-And-Other-Drinks.htm

Mayo Clinic – Nutrition and Healthy Eating: Caffeine Content for Coffee, Tea, Soda and More http://www.mayoclinic.com/health/caffeine/AN01211

Tea and Tea Products: Chemistry and Health-Promoting Properties bz Chi- tang ho, Jen-kun lin and Fereidoon Shahidi, 2008

The art and craft of tea : an enthusiast’s guide to selecting, brewing, and serving exquisite tea by Uhl & Joseph Wesley, 2016

The Story of Tea: A Cultural History and Drinking Guide by Mary Louw Heiss and Robert J. Heiss, 2007

Les thés Noirs chez Gräfenhof

Nous vous invitons à visiter notre boutique en ligne où vous trouverez une belle sélection de thés Noirs biologiques.

graefenhof shop de fr 2022 01 05 11 19 22

Souhaitez-vous vendre du thé certifié bio ?

Nous nous réjouissons de vous entendre