Lignes directrices de l’UE pour l’agriculture biologique

Le nouveau règlement européen sur l’agriculture biologique – Production biologique et étiquetage des produits biologiques – entrera en vigueur dans tous les États membres européens le 1er janvier 2022 (« le nouveau règlement sur l’agriculture biologique »). Ce nouveau règlement sur l’agriculture biologique contient des règles supplémentaires pour l’étiquetage des produits et matières premières biologiques qui vont au-delà des exigences générales d’étiquetage pour tous les aliments.

Pourquoi un nouveau règlement ?

Depuis l’entrée en vigueur de l’actuel règlement européen sur l’agriculture biologique (CE n° 834/2007) en 2009, l’UE a dû s’adapter à un secteur qui évolue quotidiennement en fonction de la réalité du secteur.

Le nouveau règlement remplace les règlements européens actuels 834/2007 et 889/2008 et contient désormais les règles les plus importantes pour la production, la transformation, le commerce et l’étiquetage des produits biologiques dans l’Union européenne (« UE »).

Selon la Commission européenne, l’objectif principal de ce nouveau règlement (UE n° 2018/848) est de « garantir une concurrence équitable pour les agriculteurs tout en prévenant la fraude et en maintenant la confiance des consommateurs. »

La proposition de nouveau règlement sur l’agriculture biologique remonte à 2014, elle a été adoptée en 2018 et devrait entrer en vigueur en janvier 2021.

📢 En raison de la pandémie COVID 19, la Commission européenne a annoncé un report d’un an de l’application du nouveau règlement UE 2018/848, qui devait initialement s’appliquer au sein de l’UE au 1er janvier 2021, soit le 1er janvier 2022, et en dehors de l’UE au plus tard le 31 décembre 2024.

Vente en gros de thés Premium certifiés biologiques et conventionnels - Gräfenhof Tee GmbH
  • Au sein de l’UE : dans l’Union européenne, les règlements européens actuels seront abrogés le 1er janvier 2022 au profit du nouveau règlement européen sur l’agriculture biologique. Ce dernier est la loi fondamentale, complétée par des lois secondaires qui détaillent et finalisent la mise en œuvre du règlement et dont certaines ont déjà été publiées par la Commission européenne.
  • En dehors de l’UE : en dehors de l’UE, les opérateurs bénéficieront d’une période de transition prolongée du 1er janvier 2022 au 31 décembre 2024 pour adapter leurs activités au nouveau règlement. À partir du 1er janvier 2025, tous les opérateurs devront obtenir des certificats conformément à l’UE 2018/848 pour pouvoir exporter leurs produits biologiques vers l’UE.

Ces règles relatives à l’utilisation obligatoire et facultative du logo et de l’appellation « biologique » ne sont pas nouvelles.

Annoncer un produit comme étant biologique était et est toujours interdit si le produit n’est pas conforme aux règles européennes. Toutefois, avec l’entrée en vigueur du nouveau règlement sur l’agriculture biologique, les règles d’étiquetage seront clarifiées.

Afin d’éviter toute violation des règlements – qui, dans certains cas, peut même entraîner le retrait de la certification du produit biologique – il est important que toute personne impliquée dans la production biologique, les méthodes de production biologique ou les produits biologiques – y compris la vente de produits portant le label biologique – connaisse ces règlements.

Nouvelles règles : Qu’est-ce qui va changer ?

Gräfenhof Tee GmbH BIO Tee Grosshandel La necessite dun emballage ecologique pour le the 1024x1022 1

● Des réglementations strictes en matière d’importation.

Un produit biologique exporté vers l’UE est contrôlé selon le règlement européen. En l’absence d’un accord garantissant l’équivalence du cahier des charges biologique du pays tiers avec le règlement biologique de l’UE, c’est le règlement européen qui s’applique.

Les règles s’appliquent de la même manière à tous les producteurs – les mêmes règles pour les producteurs de l’UE et les producteurs hors UE.

● Revendication de la certification biologique : un choix de produits plus large.

De nouveaux produits peuvent être certifiés biologiques, notamment le sel, les huiles essentielles non destinées à la consommation humaine, les gommes et résines naturelles, le coton, la laine et les peaux brutes, la cire d’abeille et les cocons de vers à soie.

● LES CHANGEMENTS DANS LES RÈGLEMENTS DE PRODUCTION ET DE CONVERSION.

Pour les productions végétales : des précisions sur l’origine des semences et des plantes utilisées ont été fournies. En outre, les exploitations agricoles doivent cultiver des légumineuses en raison de leur importance pour la fertilité des sols. En revanche, les cultures hors-sol, comme l’hydroponie, restent interdites.

Pour la production animale : Les principaux changements concernent les conditions d’élevage des volailles et des porcs, avec une plus grande prise en compte du bien-être animal dans la conception des bâtiments et des espaces extérieurs. Des restrictions sont également imposées à l’alimentation et à l’achat de poules pondeuses non biologiques.

Traitement des aliments : Le changement le plus important concerne la production et l’utilisation des arômes. Seuls les arômes naturels dont l’origine est claire à 95 % (par exemple, « arôme naturel de vanille ») seront autorisés. (Plus d’informations sur les arômes dans la section suivante)

L’importance pour les fabricants et les détaillants de thé

Les nouvelles réglementations ont un impact direct sur les importateurs, producteurs, grossistes et détaillants de thé. Il est important que les détaillants et revendeurs de thé existants et potentiels soient au courant des nouvelles règles et réglementations sur les points suivants :

Aromas

L’aromatisation est une question importante pour nous et nos clients. En tant que mélangeurs de thé, nous utilisons des arômes pour créer certains de nos mélanges spécialisés.

En ce qui concerne l’utilisation d’arômes, les nouveaux aliments et boissons biologiques ne peuvent contenir que des « arômes X naturels » tels que définis dans le règlement UE-1334/2008, c’est-à-dire des arômes dérivés de substances ou de préparations aromatiques naturelles, dont 95 % doivent provenir de la source X susmentionnée.

Ces substances et préparations comprennent les huiles essentielles et les extraits.

En outre, les substances aromatiques utilisées doivent être issues de l’agriculture biologique ou adaptées à l’agriculture biologique. Cela signifie :

➢ La quantité d’arômes biologiques compte pour le minimum de 95 % du produit fini et ils sont composés d’au moins 95 % d’ingrédients biologiques.

➢ La quantité d’arômes biologiques appropriés est prise en compte dans la teneur non biologique maximale de 5 % du produit fini.

Nouvelle réglementation Bio - Thés Premium certifiés biologiques et conventionnels en gros - Gräfenhof Tee GmbH

Il est important de noter que le précédent règlement européen 834/2007 était beaucoup plus permissif et autorisait presque tous les arômes dans les aliments et boissons biologiques, avec un impact moindre sur l’étiquetage.

Tout sur les thés - Thés Premium certifiés biologiques et conventionnels - Gräfenhof Tee GmbH

Les implications pour les fabricants de produits alimentaires et de boissons qui produisent des produits biologiques avec des arômes sont énormes et entraînent diverses complications dans l’utilisation et le développement des produits biologiques.

Ce nouveau règlement vise la transparence et la protection des consommateurs. S’il semble simple sur le papier, sa mise en œuvre dans la pratique présente de nombreuses difficultés.

Les défis du développement de produits

Pour les produits bien établis, un changement d’arôme peut modifier sensiblement le profil du produit – goût, odeur et apparence – et avoir un impact significatif sur les ventes. Quel que soit le produit, il est extrêmement difficile de reproduire ces profils avec de nouveaux profils d’arômes biologiques limités.

L’impact économique sur les prix des produits est également considérable, car le remplacement des arômes existants implique des coûts supplémentaires importants.

Étiquetage

Étiquettes alimentaires Nouvelle réglementation bio - Thés Premium certifiés biologiques et conventionnels Commerce de gros - Gräfenhof Tee GmbH

L’origine des produits

➢ L’origine des produits sera traitée avec plus de souplesse : les produits étiquetés « agriculture de l’UE » pourront contenir 5 % d’ingrédients non européens, au lieu de 2 % auparavant.

Les « exigences d’étiquetage » du nouveau règlement sur l’agriculture biologique s’appliquent à toute déclaration, indication, marque, nom commercial, image ou signe se rapportant à un produit et apposé sur tout emballage, document, signe, étiquette, anneau ou bannière accompagnant le produit ou s’y référant.

La réglementation ne se limite donc pas à l’étiquette du produit, mais s’applique également aux ingrédients et aux procédés.

Si les produits, leurs ingrédients ou les matières premières utilisées pour leur production sont décrits dans l’étiquetage, la publicité ou les documents commerciaux en utilisant des termes qui donnent à l’acheteur l’impression que les produits, les ingrédients ou les matières premières ont été produits conformément au nouveau règlement biologique, ils doivent également être conformes au nouveau règlement biologique.

En particulier, les termes tels que « bio », « éco » ou « organique », leurs dérivés ou leurs diminutifs tels que « bio » et « éco » ne sont autorisés que si le produit est effectivement biologique.

Étant donné la définition large de l’étiquetage, cela s’applique également aux noms commerciaux et aux noms d’entreprise. Ces termes peuvent être utilisés, par exemple, dans la liste des ingrédients :

[eau, sucre (biologique), pomme, raisins secs (biologiques)] ou dans la dénomination de vente si au moins 95 % des ingrédients transformés sont issus de l’agriculture biologique et répondent aux exigences de l’annexe II, partie IV (il s’agit des règles applicables à la production de denrées alimentaires transformées dans le nouveau règlement sur la production biologique).

Le logo biologique ne doit pas non plus être utilisé ici (voir la section sur le label biologique ci-dessous).

Il convient également de prêter attention au design de certains emballages de produits, qui sont très similaires aux couleurs (vert et blanc) et aux formes (feuille) du logo biologique, car cela peut être trompeur pour les consommateurs.

Le logo biologique

L’utilisation du logo biologique est indépendante de l’utilisation du terme « biologique ». Si le logo biologique peut être utilisé, le produit peut également être appelé « biologique », mais il existe également des produits qui peuvent être appelés « biologiques » mais qui ne portent pas le logo biologique.

Le logo biologique est obligatoire pour les produits préemballés fabriqués dans l’Union européenne. Le logo biologique de l’UE peut être utilisé dans l’étiquetage, la présentation et la publicité des produits qui sont conformes aux dispositions du présent règlement.

Il existe toutefois des exceptions, par exemple pour certains produits transformés de la chasse et de la pêche. L’utilisation du logo biologique de l’UE est facultative pour les produits importés de pays tiers. Toutefois, le logo biologique doit dans tous les cas être conforme au modèle et aux exigences de l’annexe V du nouveau règlement sur la production biologique.

Le logo biologique est souvent désigné comme un label de qualité, mais il s’agit à proprement parler d’une déclaration officielle au sens des articles 86 et 91 du règlement (UE) 2017/625, appelée « certificat » dans le règlement.

Vente en gros de thés Premium certifiés biologiques et conventionnels - Gräfenhof Tee GmbH

Exigences relatives au logo biologique

Le nouveau règlement sur l’agriculture biologique exige non seulement l’utilisation du label et du logo biologique, mais aussi un certain nombre de mentions obligatoires qui doivent figurer sur l’étiquette. Les plus importantes d’entre elles sont :

Étiquettes alimentaires Nouvelle réglementation bio - Thés Premium certifiés biologiques et conventionnels Commerce de gros - Gräfenhof Tee GmbH

Le numéro de code de l’autorité ou de l’organisme de contrôle auquel est soumis l’opérateur qui a effectué la dernière production ou préparation ;

Lorsque le logo biologique est utilisé pour l’agriculture biologique dans l’UE, le lieu où les matières premières agricoles dont le produit est composé ont été cultivées est indiqué dans le même champ visuel que le logo biologique sous l’une des formes suivantes :

➢ a) « agriculture de l’Union » si les matières premières agricoles ont été cultivées dans l’Union ;

➢ b) « agriculture non communautaire » si les matières premières agricoles ont été cultivées dans des pays tiers ;

➢ (c) « agriculture UE/non UE » si une partie des matières premières agricoles a été cultivée dans l’Union et une autre partie dans un pays tiers.

En outre, les indications « UE » ou « non UE » ne doivent pas être affichées dans une couleur, une taille ou une police plus visibles que le nom du produit.

Les indications doivent être affichées à un endroit bien visible. On s’attend à ce qu’il y ait des règles de mise en œuvre pratique concernant l’utilisation, la présentation et la taille des indications.

Contrôle et application

Étiquettes alimentaires Nouvelle réglementation bio - Thés Premium certifiés biologiques et conventionnels Commerce de gros - Gräfenhof Tee GmbH

Le nouveau règlement bio a un effet direct dans l’ordre juridique des États membres européens ; il n’y a donc pas de transposition dans les lois ou règlements nationaux.

Toutefois, le contrôle de la conformité et la sanction des infractions sont réglementés au niveau national. Les opérateurs doivent contacter directement leur organisme national de contrôle de l’agriculture biologique pour obtenir les certifications nécessaires et appropriées à leur exploitation.

Remarques finales

Nous avons produit ce guide pour aider nos clients actuels et futurs à comprendre l’impact de la nouvelle réglementation sur l’agriculture biologique sur leurs futures opérations commerciales.

Nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour nous assurer que nous nous conformons à toutes les nouvelles réglementations. Nos clients peuvent donc être sûrs qu’ils achètent des produits bénéficiant de la certification biologique de l’UE.

Cependant, il est important de comprendre que cela ne signifie pas qu’en achetant des produits chez nous, vous êtes également certifié BIO. Il y a une différence entre les deux.

Être certifié signifie que votre entreprise a reçu une certification de l’autorité compétente de votre pays. Et oui, cela s’applique également aux entrepreneurs qui souhaitent vendre des produits biologiques en ligne, via le commerce électronique ou sur des places de marché comme Amazon.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le lien suivant pour accéder à la documentation officielle de l’Union européenne

Le bio est notre philosophie

Vente en gros de thés Premium certifiés biologiques et conventionnels - Gräfenhof Tee GmbH
Gräfenhof Tee GmbH - Grossiste de thés Premium certifiés biologiques et conventionnels

Que fait Gräfenhof Tee pour s’assurer que l’emballage de son thé est durable et conforme aux directives européennes ?

Nous nous approvisionnons uniquement auprès de fournisseurs testés et certifiés. Nous testons nos produits avant de les installer dans nos locaux pour nous assurer qu’ils sont non seulement conformes aux normes, mais qu’ils offrent également une bonne expérience.

Gräfenhof Tee GmbH - Grossiste de thés Premium certifiés biologiques et conventionnels

Souhaitez-vous en savoir plus sur les thés issus de l’agriculture biologique?

Veuillez nous contacter


Des nouvelles du thé ?

Gräfenhof Newsletter

Soyez le premier à recevoir des informations sur les nouvelles tendances, les actualités et les offres !